Le Pollen

Le grain de pollen est la cellule mâle des fleurs, libéré après la déhiscence des anthères. Chaque anthère libère une multitude de grains de pollen qui seront emportés par le vent ou les insectes. Certaines de ces cellules mâles se déposeront sur le stigmate collant du pistil réceptif des fleurs. Là, elles germeront et descendront dans le style pour atteindre le ou les ovules de l’ovaire. Chacun des ovules sera fécondé par un seul grain de pollen. Le nombre de grains de pollen produit par l’anthère de chaque étamine varie d’une espèce et surtout d’un genre de plante à l’autre.

De même, leur diamètre diffère largement : de 6  microns pour le myosotis à 140 microns (0,14 mm) pour la citrouille, courge ou courgette. 

 

Le pollen constitue la principale source de nourriture du couvain des abeilles depuis l’état larvaire jusqu’à la jeune adulte. Les ouvrières butineuse se consacrent soit à la récolte du nectar, soit à celle du pollen, ou aux deux à la fois.

 

Les abeilles récoltent le pollen de la plupart des fleurs, mais elles en délaissent certains. Ainsi, elles ne récoltent jamais celui extrêmement abondant mais pauvre en protéines, des conifères (pin, cyprès, etc.). Une ouvrière récolte le pollen d’une seule espèce ou variété de plante. Mais les abeilles d’une même colonie peuvent en récolter de cinq voir de dix espèces le même jour. On sait que certains pollens ne constituent pas un aliment complet pour les larves et les jeunes abeilles.

 

Cependant les pollens de plusieurs espèces peuvent former ensemble une nourriture complète. D’après Louveaux, cité par Chauvin (1976), plus les floraisons sont abondantes, plus les abeilles sélectionnent les pollens qui leur apportent un maximum de protéines.

 

Au cours de ces dernières décennies, grâce au désir croissant de revenir à une alimentation plus naturelle, principalement en Europe et en premier lieu en France, et grâce aussi aux hautes propriétés nutritives et médicinales du pollen, on assiste au développement de l’apiculture en vue de la production de pollen. De nombreux apiculteurs, en plus de la récolte du miel, ont entrepris la récolte du pollen.

 

D’autres ont même abandonné le miel pour se consacrer uniquement au pollen.

La couleur du pollen varie d’un genre de plante à l’autre : jaune clair ou vif, orange, blanc grisâtre, mauve, violet, brun, noirâtre. Les plus beaux pollens pour la commercialisation, sont ceux des genêts et des cistes d’une couleur orange vif

qui se maintient après le séchage. Pour conserver tous les bienfaits du pollen, il convient de le congeler ou de le maintenir au réfrigérateur...

 

Les trappes à pollen TechnoSet permettent de récolter facilement le pollen. Il convient de prélever du pollen sur des périodes brèves afin de ne pas pénaliser la nourriture des futures abeilles...

 

 

 

 

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
Please reload